Vacances dans le Fujian – Nouvel an chinois dans les tulou

PétardComme annoncé précédement, nous avons passé les festivités du nouvel an chinois dans les tulou. Quelles particularités est-ce que ça a apporté à notre voyage ? Et bien tout d’abord, lors de notre première journée de visite, nous avions pu remarquer que de nombreuses personnes (pour ne pas dire presque tout le monde) étaient en train de cuisiner. Et de beaux plats ! En effet, le réveillon du nouvel an, aussi appelé fête du printemps, est l’occasion pour les familles chinoises, au sens élargi du terme, de se réunir, et de bien manger. Des gens reviennent de toute la Chine pour ça. On a ainsi pu voir pleins de voitures, bus, qui déversaient des flots de personnes, encombrées de sacs, bagages, cadeaux en tout genre, et assister à de nombreuses scènes de retrouvailles. Et préparer un repas de fête pour tout ce monde demande du travail !

Préparation du repasPréparation du repas

Apparemment, ils font un premier repas vers 17-18h, heure du dîner pour les chinois, puis se reposent, avant de faire la fête et de sortir les plats tout spécialement préparés à minuit. En ce qui nous concerne, nous nous sommes contentés d’un dîner à notre heure habituelle, soit vers 19-20h. Mais dîner fort copieux tout de même. Je garde notament un excellent souvenir d’un grand poisson que notre hôtesse avait préparée pour nous. En effet, le poisson est symbole de prospérité, et doit donc forcément figurer dans un réveillon ! Et là, moi qui n’en mange habituellement que très peu, j’ai été bluffée par l’assaisonnement de ce plat.

Mais lors de cette période, les vivants ne sont pas les seuls à manger. En effet, il ne faut pas négliger les ancêtres ! Tous les autels étaient bien garnis d’offrandes, et on a pu voir de nombreuses personnes prier et brûler de l’encens face aux réprésentations de leurs ancêtres.

OffrandesAprès le dîner, ma mère a insisté pour regarder le sacro-saint programme spécial préparé par la CCTV, chaîne nationale, pour l’occasion. En effet, tous les ans, une grande majorité des chinois se retrouvent devant la télé, pour regarder cette émission. On y voit des spectacles d’humoristes, chanteurs, danseurs. Depuis quelques années, la magie est à la mode, et il a toujours des tours absoluments stupéfiants. Cette année, on a par exemple pu voir un magicien contrôler des poissons au doigt et à l’oeil (ce spectacle a ensuite fait scandale, les internautes soupçonnant le magicien de maltraiter ses poissons, malgré ses dénégations). Tous les ans, des artistes sont connus et propulsés sur le devant de la scène grâce à cette émission. Je dois reconnaître cependant que j’ai un peu de mal à comprendre l’humour chinois. Ainsi, pendant que maman regarde la télévision, nous en profitons généralement pour faire des parties de divers jeux (mahjong, cartes, etc. Cette année, étant en voyage, ça a été cartes. C’est ce qu’il y a de plus facile à transporter !).

Puis, fatigués, nous sommes partis nous coucher, et tenter de dormir. Je dis bien tenter, car pendant toute la durée des festivités, on entend des pétards partout, ce qui n’est pas vraiment propice au repos. Notre chauffeur nous a révélé le truc : dormir après le dîner, et se réveiller ensuite à minuit pour réveillonner, faire la fête, et empêcher les pauvres touristes de dormir… Bref, tout ça pour dire qu’on a droit à des pétards et feux d’artifices toute la nuit, mais aussi dès l’auror le lendemain matin. En effet, dès l’ouverture de la porte du tulou, il faut faire péter des pétards devant la porte, afin de chasser les mauvais esprits en ce premier jour de l’an, et pour toute l’année. Donc dès 5h du matin, nos voisins se sont mis tous un par un à ouvrir leur porte, chacun  à leur tour, et allumer des pétards. Et les propriétaires de notre guest house aussi ! C’est là que nous avons définitivement abandonné l’idée de dormir, et nous sommes décidés à nous lever.

PétardsPétardsFeux d'artificeIl va sans dire que tout ceci laisse des traces. Ainsi, le lendemain, les sols étaient rouges.

The aftermathAutre petite conséquence amusante du nouvel an : jusqu’au réveillon, nous n’avions au final croisé que très peu de touristes. En effet, tous les chinois sont alors dans leurs familles, à préparer, puis faire la fête. Par contre, dès le jour de l’an, nous avons vu débarquer les cars de touristes ! La différence était impressionnante.

Sur ce, bonne année du lapin à tous !

Pétards

10 thoughts on “Vacances dans le Fujian – Nouvel an chinois dans les tulou

  1. Peut-être parce que le nouvel an chinois est une fête avant tout familiale, plus proche peut-être de Noël en Europe pour ce qui est de l’ambiance et de l’approche, alors que le nouvel an occidental est plus une occasion de sortir faire la fête avec ses amis ? Et que pour de nombreux jeunes occidentaux, l’alcool est indissociable de la fête…

    • Merci de pointer ce manque. Si vous tenez toujours à poser votre question, j’ai créé une nouvelle page contact, ou vous devriez trouver les informations nécessaires.

  2. Pingback: Vacances dans le Fujian – Étape 2 : Les Tulou 2/2 » Le Repaire de la Renarde

  3. Pingback: Vacances dans le Fujian – Étape 2 : Les Tulou 1/2 | Le Repaire de la Renarde

Laisser un commentaire