Histoire de chaussures

Aujourd’hui, à peine étais-je sortie que mes fidèles bottines me lâchaient. Mais heureusement, j’habite au pays de la chaussure pas chère, et vendue à tous les coins de rue. Bon, pour ce qui est d’en trouver à ma pointure, par contre, c’est une autre histoire. Ni une, ni deux (après tout de même une vague tentative de trouver un cordonnier), j’entre néanmoins pleine d’espoirs dans la boutique la plus proche. Et là, coup de chance, ils avaient la paire qui m’avait tapée dans l’oeil à ma pointure (enfin, l’une des deux paires, mais ne chipotons pas, 50%, c’est un bon résultat) ! Voici donc ma dernière acquisition :

EscarpinsOui, je sais, j’ai parlé en début d’article de bottines, et je me retrouve au final avec encore une nouvelle paire d’escarpins ! Mais avouez qu’elles sont plutôt classe, toutes en noir, avec cependant la petite touche d’originalité que sont les talons en (fausse) peau de serpent.

Et puisque j’en suis à faire une petite incartade futile, voici les nouveaux chaussons que m’a acheté maman :

ChaussonsIls sont kitschs à souhait, quelles merveilles !

8 thoughts on “Histoire de chaussures

  1. Hiiiii Pompom!

    Je suis fan des chaussons;-). On dirait un peu les chaussons de la fée clochette, mais en version super kitsch!

    Les escarpins sont classes. Et diaboliquement hauts.

    • J’ai un grave problème avec les talons. Je n’achète que des chaussures à talons hauts. Mes chaussures les plus basses doivent être mes bottes, avec 4-5 cm de talons (achetées par maman, à vrai dire, et pas moi). Mes plus hautes doivent aussi être mes bottes (une autre paire), avec bien 12 cm de talons. Entre ces 2 extrêmes, j’ai surtout des escarpins à très hauts talons, dans le genre de ceux ci-dessus. J’ai beau me dire qu’il me faut des talons bas, je suis incapable d’en acheter.
      Une solution pour remédier à ce problème ?

      Sinon, je suis fascinée par les poils des pompoms. Je m’extasie en les voyant onduler doucement au moindre mouvement.

      • Une solution ? Des enfants remuants derrière lesquels tu dois cavaler : je ris, en talons hauts.

        Ou alors un accident de voiture qui te bousille je ne sais plus quel os du pied et rend la marche chaussée de hauts talons impossible.

        Ou penser qu’à force d’être si haut perchés, tes pieds glissent vers le bas et, petit à petit, ton gros orteil va se recroqueviller vers l’intérieur… brrr…

        Pas inspirée ? 😆

  2. Un solution pour acheter des talons moins hauts? Je n’ai pu m’y résoudre que depuis que je suis obligée de porter des semelles orthopédiques.

    Par contre, pour trouver des chaussures pas trop hautes ET mignonnes, la Souris m’a beaucoup inspirée et aidée. Mais je ne suis pas certaine qu’en Chine tu arrives à trouver ça à prix abordable.

    Et je bave toujours sur les talons aiguilles de 10cm sur lesquels je pouvais danser du rock acrobatique il y a moins d’un an…

    • Bon, il ne me reste plus qu’à faire un très très gros effort de volonté la prochaine fois que j’irai dans un magasin de chaussures. Avec tout le choix qu’il y a, je devrais bien trouver quelque chose ! (et si possible, pas une n-ième paire de talons aiguilles de 10cm !)

  3. Pingback: Chaussures ! | Le Repaire de la Renarde

Laisser un commentaire