Quelques sites à voir à Tongli

En dehors de flâner le long des canaux de Tongli, il est aussi possible de visiter quelques parcs et vieilles demeures. Pour cela, il suffit d’acheter un billet, valable un jour, qui donne accès à 10 sites. Nous ne les avons pas tous vu (nous avons préféré prendre notre temps, et nous balader et profiter de la vie du village en lui-même, plutôt que de visiter un n-ieme parc/maison). Mais après la description plutôt générale du village et de notre visite là-bas, il est maintenant temps d’entrer plus dans les détails. Ci-dessous, une petite description des quelques sites vus, par ordre chronologique de visite.

Le jardin Tuisi – 退思园

Nous avons commencé par le jardin le plus réputé du lieu, le jardin Tuisi. Il s’agit d’un jardin chinois tout ce qu’il y a de plus classique, avec son étang et ses gros poissons rouges dedans, divers bâtiments autour, ses vieux arbres, ses rochers. Il y avait cependant un monde fou, ce jardin étant apparemment l’un des sites incontournables du lieu. Les groupes touristiques se succédaient sans arrêt, gâchant la tranquillité du lieu. Mais il s’agit malheureusement d’une vision plutôt commune en Chine.

Jardin Tuisi - TongliJardin Tuisi - Tongli

Le Hall Chongben – 崇本堂

Après le parc, nous sommes allés visiter le hall Chongben. Il s’agit d’une vieille maison, avec ses cours intérieures, les salles tout autour, avec encore les meubles d’époque. Ce que j’ai préféré était les décorations des portes.

Hall Chongben - Tonglijapanese-maple-tree_5749977547_o

La pagode aux perles – 珍珠塔

Après nous être un peu perdus dans des petites ruelles, à la recherche de l’un des sites à voir, nous sommes tombés sur celui-ci, que nous nous décidons de visiter à défaut de l’autre. Évidemment, nous sommes entrés par la porte arrière, mais qui en fin de compte est bien plus impressionnante que l’entrée habituelle pour touristes, avec notamment son propre petit canal, qui entre jusqu’à ce qui devait être autrefois l’embarcadère pour cette famille.

On peut visiter ici la maison de la famille, ainsi qu’un grand parc, et le hall des ancêtres, ou tout le monde peut attacher un peu partout des petits gri-gris porte-bonheur. On a donc des rideaux d’amulettes le long des corridors, et des arbres rouges.

Quand a la pagode aux perles en elle-même, ce fut une déception. Il ne s’agissait que d’une petite maquette de pagode, avec quelques perles le long des toitures. La maquette n’étant même pas particulièrement ancienne, ni jolie. Bref, le parc et la maison sont très chouette, mais il ne faut pas trop en attendre de la fameuse tour.

Pagode aux Perles - Tongli

Carpes

Pagode aux Perles - Tongli

Pagode aux Perles - Scène d'opéra - TongliPagode aux Perles - Plafond de la scène d'opéra - Tongli

Pagode aux Perles - Tongli

Pagode aux Perles - Tongli

Le jardin Songshiwu – 松石悟园

Voilà l’exposition que nous cherchions avant d’atterrir au jardin précédent. Un mauvais virage, et on se retrouve dans un tout autre endroit que celui attendu. Il s’agit ici d’une exposition de panneaux de pierre. J’espère que vous m’excuserez, mais je ne me souviens plus du tout de ce nom de type de pierre (edit : on me faire remarquer en commentaire que ce sont certainement des pierres de rêves).

Il s’agit en fait un couple d’ingénieurs travaillant pour les chemins de fer chinois. Au cours de leurs nombreux voyages pour la construction des chemins de fer, ils ont pu parcourir presque toute la Chine, et ont rapporté d’un peu partout ces pierres. Il suffit ensuite de les ouvrir, pour voir apparaître de superbes motifs, formant notamment des paysages. Ces pierres sont ici exposées comme des tableaux. C’est impressionnant à quel point elles peuvent faire penser à des peintures de paysages chinois.

Au fond du jardin se trouve un vieux bâtiment un peu décrépit il faut le reconnaître, dans lequel se trouve l’atelier où ils travaillent ces pierres (ce n’est pas sensé faire partie de la visite, mais je n’ai pas pu m’empêcher d’y jeter un coup d’oeil. C’est plutôt spartiate à l’intérieur).

Pierre de rêve - Songshiwu

Le jardin Gufeng – 古风园

Il s’agit du jardin dans lequel était situé notre hôtel. Malgré cela, ce n’est qu’après le déjeuner que nous sommes allés le visiter. L’intérêt de ce site n’est pas tant le jardin, que les nombreuses expositions situées dedans. On a pu ainsi voir toute une collection de vieux lits chinois, de céramiques, mais surtout de boiseries. C’est celle qui m’a le plus impressionné.

Poutres sculptées - Jardin Gufeng - Tongli

Jardin Gufeng - Tongli

Le Mémorial de Wangshaoao – 王绍鏊纪念馆

Bon, là, il s’agit surtout d’un mémorial en l’honneur de l’Association Chinoise pour la Démocratie, ainsi que de plusieurs personnes célèbres de Tongli, ayant oeuvré pour le bien de la nation. On a donc eu le droit à de nombreux panneaux louant les bonnes actions de ces quelques personnes, ainsi que leurs photos et quelques objets souvenirs. Ça ne m’a pas vraiment passionné, et j’ai surtout passé mon temps à observer des vendeurs d’éventails trier des cartons entiers d’éventails en fonction de leurs motifs.

L’ilôt Luoxing – 罗星洲

À ce stade là, nous avons hésité entre le musée du sexe, ou visiter ce petit îlot. En effet, Tongli est connu, en plus de tout ce qui a déjà été mentionné, pour ce musée qui s’y est installé il y a quelques années de ce la. Bon, au vu du titre de cette partie, vous vous doutez déjà du résultat, nous sommes allés voir l’île. En effet, papa, qui est déjà venu ici de nombreuses fois, à déclaré que le musée du sexe n’était pas si intéressant, et vu qu’il n’avait par contre jamais visité cet îlot, nous y sommes donc allés, pour qu’il découvre au moins une nouveauté.

Nous avons donc pris le dernier bateau pour l’île (c’était en effet la fin de la journée) et n’avions donc pas intérêt à rater le dernier bateau de retour. Ce qui nous laissait une demi-heure pour faire le tour de l’île. Je craignais que ça soit juste, mais mes craintes se sont retrouvées complètement infondées. En effet, il s’agit vraiment d’un îlot minuscule. Il y a tout juste la place pour un petit temple (moins d’une dizaine de moines y résident), et quelques pavillons. La moitié de la place est occupée par un étang. Là où nous avons été chanceux, c’est qu’on a pu admirer le coucher du soleil à partir de l’île. Et le ciel rougeoyant au dessus des toits du temple, et qui se reflétait dans l’eau de l’étant était superbe. Ce fut une belle conclusion à ce petit voyage.

Ilot Luoxing

Ilot LuoxingIlot Luoxing Ilot Luoxing

Ilot Luoxing

12 thoughts on “Quelques sites à voir à Tongli

  1. Pingback: Un week-end à Tongli | Le Repaire de la Renarde

    • Il est bien difficile de prendre la mesure de la Chine sans y avoir jamais mis les pieds. C’est un pays tellement grand et diversifié, que même en y ayant résidé de nombreuses années, je suis encore régulièrement surprise. C’est un bon test contre toutes les idées reçues.
      Ce qui est présenté dans ce blog ne représente qu’une infime partie de ce qu’on peut voir en Chine, mais j’essaie à ma façon de montrer ce que je vis ici, et ce que j’aime (ou pas, mais je reconnais avoir été plutôt positive à présent, n’étant pas forcément très subjective sur le sujet) de ce pays.
      Tongli est un petit village tout ce qu’il y a de plus classique de la région, qui représente bien l’histoire et le style du coin (et correspond plutôt bien à l’image qu’on peut avoir de la Chine classique, enfin, je suppose. Ayant été à moitié élevée ici, je ne suis pas sure d’être la mieux placée pour savoir ce qu’un étranger peut imaginer de ce pays). C’est un agréable changement et une belle destination de WE, surtout quand on habite une grande fourmilière comme Shanghai.

  2. Les pierres du jardin Songshiwu, ce ne seraient pas des pierres de rivière ou pierres de rêves ?

    N’empeche, j’aurai bien aimé voir le musée du sexe (yen a un aussi à Shanghai) !

    • Si, ce sont effectivement des pierres de rêves. Sur le coup, il n’y avait que le nom scientifique de la pierre, et je ne l’ai pas vraiment retenu.

      Il n’y a plus de musée du sexe à Shanghai. C’est justement celui de Shanghai qui a déménagé à Tongli. Je croyais que tu étais allée le voir, mais je me trompe apparemment.

  3. J’adore tes photos. Elles rendent tes posts à chaque fois si pleins de poésies… du coup je comprends ce que veux dire Anawel (un jour je viendrai te rendre visite, un jour…^^ »)

    • Merci !
      J’aime bien prendre des photos, et j’en prends toujours beaucoup trop. Ces billets sont parfois un peu un prétexte pour les publier et les montrer ^^. (Bon, OK, j’écris aussi et surtout ce blog pour vous donner des nouvelles, c’est vrai, mais l’un n’empêche pas l’autre).
      J’attends ta venue avec impatience, et je te promets que pour l’occasion, je te concocterai un beau programme, où on ira voir plein de chouettes trucs (et en attendant, note et repère ce qui t’intéresse ) !

  4. Pingback: Tongli : la faune (plus ou moins) locale | Le Repaire de la Renarde

  5. Ahhh, j’adore toutes tes photos ! Elles sont magnifiques, faut dire que les lieux que tu as visité sont d’une beauté… ^^ J’aime tout particulièrement celles du jardin Tuisi et celles prises au couché du soleil. Merci pour ces très belles découvertes. Bonne journée à toi.

    • Merci. Mais c’est vrai que j’ai été gâtée côté décors. Et que deviendrait-on sans coucher de soleil aux couleurs flamboyantes ?

  6. Pingback: Un week-end à Tongli » Le Repaire de la Renarde

  7. Pingback: Tongli : la faune (plus ou moins) locale | Le Repaire de la Renarde

Laisser un commentaire