Les gorges du Fier

Les gorges du FierJ’ai eu l’occasion récemment de passer quelques temps à Annecy et d’en explorer les environs. Ainsi, un soir, mon père, de passage pour le week-end, était venu me chercher à la sortie du boulot, et nous sommes allés visiter ensemble les gorges du Fier. Il était sensé m’apporter des chaussures confortables, mais les ayant oubliées, c’est en tailleur jupe et talons aiguilles que je me suis retrouvée à visiter ces fameuses gorges. Heureusement que la visite se faisait principalement sur une passerelle plutôt praticable, et un chemin à peu près aménagé ! Promis, dorénavant, je ne me moquerai plus jamais des jeunes chinoises qui partent à l’assaut de leurs montagnes chaussées d’escarpins, après l’ayant expérimenté moi-même.

Les gorges sont étroites et profondes, et on les visite à l’aide d’une passerelle accrochée à la paroi rocheuse. Les eaux du Fier tourbillonnent à nos pieds. Il vaut mieux ne pas être sensible au vertige, ni être claustrophobe ! Il y fait sombre et frais, ce qui était plutôt agréable au vu de la journée que nous avions eu.

Les gorges du FierAu sortir du défilé, nous tombons sur la mer des rochers, vaste labyrinthe de formations rocheuses, ou on peut trouver de nombreuses curiosités géologiques, dont je n’ai pas retenu grand chose, si ce n’est leurs formes torturées et impressionnantes.

Les gorges du Fier

Nous étions arrivés là sous la lumière dorée de fin d’après-midi, qui donnait à cet endroit une dimension magique. On avait alors vraiment l’impression d’être au milieu des légendes que nous avions pu lire sur les quelques panneaux semés le long du chemin.

Les gorges du FierLes gorges du FierAprès cela, demi-tour, afin de repasser sous les regards des nombreux visages qui parsèment les parois, et leur dire au-revoir.

Les gorges du FierPuis nous nous sommes mis en route pour le restaurant où nous avions réservé, situé sur les bords du lac du Bourget. Tout au long de la route, nous avons pu admirer le coucher de soleil sur les montagnes environnantes.

Coucher de soleil sur le lac du BourgetCoucher de soleil sur le lac du BourgetNous sommes arrivés au Bateau Ivre, notre restaurant, tandis que les dernières lueurs du jour illuminaient le ciel.

Le Bateau IvreIl s’agit du restaurant de l’hôtel Ombremont, restaurant étoilé au guide Michelin. Le tout est situé un peu en hauteur, sur les bords du lac, nous offrant ainsi une superbe vue panoramique sur les paysages voisins. Les tables et chaises dans le restaurant étaient disposés de telle sorte que tous pouvaient admirer la vue.

Tous les menus avaient des noms de poètes, et nous avions bien évidemment pas pu ne pas prendre le menu Rimbaud, le menu dégustation. S’en est suivi une ribambelle de plats, tous meilleurs les uns que les autres. C’est le ventre plein, et les papilles réjouies, que nous sommes finalement rentrés à Annecy.

Reflets sur le lac du Bourget

2 thoughts on “Les gorges du Fier

    • Heureusement que tout le début de la ballade est constituée d’une passerelle, plate. Tant que je ne coinçais pas mes talons entre deux planches, ça allait plutôt bien. Par contre, une fois arrivée sur les graviers et la roche, ce fût un peu plus compliqué. Heureusement que mon père, probablement se sentant un peu coupable d’avoir oublié mes chaussures, avait galamment proposé de me servir de support pendant que j’avançais tout doucement.
      Quant au restaurant, oui, il a été grandment apprécié !

Laisser un commentaire