East West Collective

East West Collective

Voilà plus de trois ans que j’habites à Shanghai, et je n’avais encore jamais mis les pieds au JZ Club, supposé être la meilleure scène de jazz de la ville. Ce fût chose réglée mardi soir, quand j’y suis allée voir le trio East West Collective. Et quelle découverte !

East West Collective est donc constitué de trois personnes, Xu Fengxia au guzheng et sanxian, Didier Petit au violoncelle et Sylvain Kassap à la clarinette et clarinette basse, et a pour but de faire un pont entre la musique européenne et asiatique. Leur musique est assez indescriptible : entièrement improvisée, avec des sonorités bien d’ici, qui m’ont par moment fait pensé à certains chants tibétains. La musicienne elle même l’a dit en chantant « vous ne savez pas ce que nous faisons, nous non plus. Peut-être est-ce du blues ? ».

Dans tous les cas, les musiciens étaient complétements pris par leur musique, et ont fait preuve d’une dextérité impressionante à leurs instruments, instruments qu’ils ont utilisés de manières que je n’imaginais même pas possible. Ainsi, saviez-vous qu’on pouvait jouer du guzheng avec un archet ? Ou en le frappant de différentes manière ? Qu’on pouvait jouer de la clarinette en pièces détachées, ou sans souffler dedans, juste en utilisant les touches comme percussion ? Ou qu’on pouvait utiliser le violoncelle lui aussi comme percussion, en le frappant de partout, et en le faisant tournoyer ? J’ai découvert tout cela ce soir-là, et ai été éblouie par ces musiciens qui savaient tirer tout le meilleur parti de leurs instruments, et créer une musique vraiment originale et nouvelle.

Il est prévu qu’ils jouent encore à Wuxi, Suzhou et Shanghai dans les jours qui viennent, n’hésitez pas à aller les voir !

Laisser un commentaire