Nutcracker Magic

Nutcracker Magic AfficheCe week-end, j’ai pu aller voir la nouvelle adaptation, version chinoise, du célèbre ballet Casse-noisette. Du ballet originel, il ne reste à vrai dire que la musique, avec cependant quelques libertés, et le côté complètement féerique. Nutcracker Magic, comme s’appelle ce spectacle (胡桃夹子:海上梦 en chinois, dont la traduction donne Casse-noisette : le rêve sur la mer), est un mélange de ballet et d’acrobaties, le tout saupoudré d’un peu de magie, qui en met plein les yeux. Et il faut reconnaître que ça en jette.

L’histoire a été en grande partie modifiée. Plus de cadeaux et de jouets qui prennent vie, mais une apprentie danseuse, Marie, qui rêve de participer à un concours de danse. Recalée à l’entrée, elle tombe d’épuisement, et se met à halluciner et rêver qu’elle participe à ce fameux concours, grâce à l’aide du Casse-Noisette, qui sort de son affiche et la prend sous son aile.

Nutcracker Magic

Ce « ballet » est à mon avis particulièrement propice au mélange des genres, entre danse et acrobatie, par son côté totalement magique et fantasmagorique. Et danse et acrobatie s’y mélangent extrêmement bien, les deux faisant montre d’une grâce et agilité impressionnantes. J’ai notamment été particulièrement impressionnée lorsque des acrobates se sont mises à faire des pointes sur les épaules et la tête d’une autre personne. C’est tout simplement bluffant.

J’aurai cependant quelques critiques à formuler :

  • les acrobates sont meilleurs que les danseurs. Ce qui peut se comprendre par le fait qu’il s’agit essentiellement d’une troupe d’acrobates, à qui on a appris quelques pas de danse, et à qui on a adjoint quelques danseurs.
  • certaines choses sont encore perfectibles, que ça soit dans les pas de danse qui sont souvent un peu simples (et j’avais 2 anciennes danseuses de ballet avec moi pour confirmer cette impression), où le manque de précision qui transparaît parfois (rangs mal alignés, quelques ratages dans les jongles, etc.). Peut-être est ce dû au stress de la première ?
  • trop de surenchère. Parfois, on ne savait plus que regarder sur scène. Tout était à admirer, mais je ne savais plus où donner de la tête. On a parfois l’impression que les metteurs en scène ou les scénaristes ont voulu caser un maximum de choses dans un temps imparti, or certaines scènes auraient gagné en clarté sans tous les divers types d’acrobates qui se la partagent parfois. Mais il faut reconnaître que c’est très chinois de vouloir en faire toujours plus.

Malgré cela, j’ai extrêmement apprécié le spectacle, qui est vraiment magique.

Nutcracker MagicNutcracker Magic

Et pour finir, quelques mots sur la salle. Le spectacle avait lieu au Shanghai Culture Square, une nouvelle salle qui vient d’ouvrir cet été. Et le cadre en est plutôt sympa. On est accueilli dans le hall d’entrée par des colonnes de lumière, un peu comme celle qu’on pouvait voir à l’expo universelle, et un immense vitrail aux motifs foisonnants. Et la scène permet de nombreuses possibilités de mise en scène, avec des plateaux tournants, et surtout, la possibilité de s’ouvrir et permettre à des fontaines de faire part du spectacle. On a donc eu droit à tout un passage avec des jeux d’eaux, ce qui n’est pas courant dans un « ballet ».

Shanghai Culture Square

La dernière photo a été prise par moi-même. Les autres images proviennent des sites suivants :

 

Laisser un commentaire