Walking Down Memory Lane

J’ai donc passé le week-end de Noël à Pékin, et celui du nouvel an à Hong Kong. Or, j’y ai fait respectivement tout mon primaire, et une partie de ma maternelle. Ces deux week-ends ont été de vrais voyages dans le temps, où je suis repassée voir certains lieux familiers.

Pékin, d’abord, où nous avons commencé par son école française. Elle n’a pas tellement changé, si ce n’est la présence de quelques bâtiments supplémentaires.

Ecole française de PékinEcole française de PékinPar contre, si l’école n’a pas trop changé, il n’en va pas de même du quartier. A mon époque, il n’y avait que des ambassades. Or aujourd’hui, de nombreux bars sont apparus tout autour, est le quartier est apparemment devenu l’un des lieux branchés où sortir le soir. Bel exemple pour les enfants !

A partir de là, pour aller jusqu’à là où j’habitais, il faut se diriger vers le nord, quelques rues plus loin, jusqu’au canal.

Pekin - canalA Pékin, l’hiver, il fait froid, et tous les lacs/cours d’eau sont en général gelés. Je me souviens d’une fois, où mon frère, des amis et moi-même étions allés patiner en douce sur ce canal. On s’est fait engueulés au retour par maman,  qui craignait la glace pas assez solide, et les dangers que ça pouvait représenter.

Juste au nord du canal, se trouve Capital Mansion, la résidence où nous habitions. Il y a une grande tour de bureaux, et trois petits bâtiments d’habitation. J’ai vu la tour s’élever sous mes yeux. A l’époque, il s’agissait de la plus haute de Pékin. Je ne sais plus trop ce qu’il en est aujourd’hui.

Capital Mansion

J’habitais au dernier étage de l’immeuble ci-dessous. On peut voir notre véranda, ainsi que le balcon de la chambre des parents.

Capital Mansion

A l’époque, les arbres n’étaient pas aussi grands ni touffus. Normal, ils venaient tout juste d’être plantés. Je me demande qui habitent ici aujourd’hui, et comment est-ce qu’ils vivent dans ce Pékin si différent de celui que j’ai connu, mais toujours fidèle à lui-même.

Après Pékin, voici venir le tour de Hong Kong. J’y ai habité voilà plus de 20 ans, et mes souvenirs en sont des plus flous et confus. J’en ai cependant gardés quelques habitudes, pour les quelques fois où j’y retourne. Tout d’abord, je fais toujours un tour en ferry. Malgré tout ce temps, le Star Ferry est toujours là, et n’a pas changé. Les berges de la baie se sont rapprochées, au fur et à mesure que la terre grignote sur la mer, et le trajet se fait de plus en plus court, mais le bateau est toujours le même. J’ai tout de même l’impression que moins de monde l’emprunte. Est ce du au métro, qui propose une alternative pour traverser ce bras de mer ? Ou aux horaires différents auxquels je l’emprunte ? Ou encore, à mes souvenirs plus qu’incertains ? Dans tous les cas, le Star Ferrry est toujours là, et pour longtemps encore j’espère.

Star Ferry

Ponton d’embarquement du Star Ferry. Lui non plus n’a pas changé !

Après le ferry, un autre moyen de transport que j’aime à prendre est le tram. Là encore, pas trop de changement, si ce ne sont les pubs qui l’ornent.

TramTram

Le tram m’a amené pas très loin de là où j’habitais. Un peu de grimpe (et oui, HK est plein de montagnes), et nous arrivons ou pied de notre ancien immeuble. Notre appartement était celui avec les fenêtres entre-ouvertes, au dessus des fenêtres aux cadres blancs.

HK

Je reconnais ne pas en garder de souvenirs, si ce n’est quelques vagues réminiscences face à la piscine. Il parait qu’à l’époque, l’immeuble était vert.

Après, direction l’école française, où j’ai fait une année de maternelle. Là, les seuls souvenirs qu’ils me restent sont quelques chants que j’avais appris pour le spectacle de l’école. En dehors de cela, rien. C’est assez étrange d’aller voir ces lieux, de savoir y avoir habité pendant quelques temps, mais qu’ils ne nous évoquent rien pour autant.

4 thoughts on “Walking Down Memory Lane

  1. tes photos me donnent envie… que de souvenir de HK et de Pékin, que j’ai eu l’occasion de voir aussi lorsque les lacs ou étangs des parcs étaient gelés.
    Cela fait un moment que j’ai plus l’occasion de m’y déplacer pour le travail, mais je ma suis promis d’y emmener ma petite famille pour leur montrer ce magnifique pays.
    En voyant tes photos, il me revient en tête mes matinées de balade à Pékin à petit déjeuner sur le pousse via les marchands ambulants, avant de prendre le taxi pour le boulot.
    Via tes 1ères photos, j’ai presque ressent les odeurs, les sensations vécues.
    merci beaucoup

    • En publiant ces quelques photos, je souhaitais montrer mes souvenirs à moi. Je ne pensais pas qu’elles seraient tellement évocatives à d’autres aussi ! Mais tant mieux. La Chine n’est pas un pays qui laisse indifférent, et qui marque si on a eu la chance de pouvoir le connaître un peu en profondeur. J’espère que tu auras l’occasion d’y emmener toute ta famille !

  2. Pingback: Nid d’Oiseau | Le Repaire de la Renarde

  3. Pingback: Nid d’Oiseau » Le Repaire de la Renarde

Laisser un commentaire