Philippines : Discovery Shores Boracay

C’est le lendemain, très très tôt (l’avion décollait à 6h !), que nous partons pour l’aéroport. Il est si tôt que, n’étant pas très réveillée, j’ai failli rater la bonne file pour la sécurité. Car oui, à Manille, les hommes et les femmes la passent séparément, histoire d’être sûr d’être fouillé par une personne du même sexe. C’est la première fois que je vois une séparation aussi nette dans un aéroport !

Panneau dans l'aéroport de Manille

Une fois la sécurité passé, nous embarquons dans le plus petit avion dans lequel j’ai jamais mis les pieds, un Bombardier Q400, pour notre destination finale. Et pour le coup, guetter l’apparition de l’île de Boracay (car oui, voilà enfin dévoilé le but de notre séjour aux Philippines) à travers le hublot m’a définitivement réveillée.

Bombardier Q400 Philippines Airlines

Boracay vue du ciel

L’avion atterrit à Caticlan, et nous devons encore prendre le bateau pour rejoindre Boracay. Mais, comme nous avons réservé un fantastique resort, pas besoin de s’entasser dans un ferry, nous avons le droit à notre navette privée, ou les hôtesses sont aux petits soins pour nous. Bracelet de bienvenue, bouteille d’eau, serviette humide et fraîche, bonbons à la menthe, nous sommes véritablement gâtés.

Navette DiscoveryShores Boracay

Et quel est donc ce merveilleux resort ? Le Discovery Shores Boracay. Il faut dire que mon amie la louve et moi passons toutes les deux nos 30 ans en ce moment, et avons décidées de nous faire plaisir (bon, j’avoue, je me suis fait doublement plaisir cette année, car c’est le deuxième voyage fantastique que je m’offre avec cette excuse. Je n’ai pas encore eu le temps de vous parler du premier, mais ça va venir, promis !)

Après donc un rapide voyage en bateau, puis un en mini-bus (de l’hôtel aussi), nous découvrons finalement notre resort. Et c’est merveilleux. Il faut dire que le Discovery Shores de Boracay a reçu de nombreux prix, et fait régulièrement parti des listes des tops hôtels. Je ne listerais pas ces listes, il y en a beaucoup, mais nous avons été reçu et traités comme des rois tout au long de notre séjour.

Tout d’abord, notre chambre. L’hôtel est construit le long d’une allée centrale, qui descend doucement vers la mer. Et nous avons eu la chance d’avoir la chambre qui était situé pile dans l’alignement ! J’ai adoré me lever face à la vue ci-dessous tous les matins.

DiscoveryShores Boracay

Le tout après avoir passé la nuit dans une chambre spacieuse, et avec des lits au moelleux parfait. Lits sur lesquels trônaient, tous les soirs, de nouveaux animaux en serviette. Qui nous ont d’ailleurs parfois empruntés nos affaires !

Je vous parlais de l’accueil ? Une petite collation nous attendait à l’arrivée, ainsi qu’un lavage/massage des pieds chacune.

Tous les soirs, outre le défilé des animaux, nous attendaient aussi une pâtisserie locale. Nous avons pu ainsi en découvrir un sacré assortiment !

Avec tout ceci, il est bien difficile de se décider à sortir de sa chambre. Mais il aurait été dommage de rater tout le reste, au moins aussi attrayant si ce n’est plus.

Piscine, jacuzzi, spa (l’un des meilleurs d’Asie apparemment, et nous n’avons pas été déçues), nous en avons bien profité.

DiscoveryShores Boracay

Il semblerait aussi que l’hôtel soit une destination prisée pour les mariages, et quasiment tous les soirs, nous pouvions voir les préparatifs pour ceux-ci, avec pavillons et tables somptueuses en train d’être montés. De quoi presque me donner envie de me marier (et pour ceux qui me connaissent, ce n’est pas gagné) !

DiscoveryShores Boracay

Et puis, finalement, en passant la piscine, le spa, le bar, etc., nous arrivons finalement au clou du spectacle, la plage. De nombreux transats attendent les clients à la recherche de soleil. Et ce n’est pas parce que nous sommes à farnienter que le service s’arrête ! Régulièrement, des employés passaient avec de l’eau, à boire ou vaporiser sur le visage, des petits fours à grignoter, des serviettes humides fraîches, voir même concombres et oranges à poser sur le visage pour se rafraîchir !

Bon, par contre, le jus d’orange qui coule dans le cou, ce n’est pas top, et les concombres sur les yeux m’empêche de lire (ô crime !), du coup, je n’ai pas gardé tout ceci bien longtemps. Mais j’en loue l’intention.

Et pour finir, je mentionnerai que le Discovery Shores est quasiment le dernier hôtel tout au nord de la plage, ce qui fait que nous y sommes relativement au calme. Mais en environ 20 minutes de marche le long de la mer, nous arrivons aux coins les plus animés de l’île. Et pour les flemmard, l’hôtel met à disposition des navettes gratuites, à tout heure du jour et de la nuit, pour nous emmener ou nous voulons dans l’île, il suffit de demander !

Tout cela pour dire que cet hôtel a pris une grande part dans mon appréciation de mon séjour là-bas, et que je le recommande chaudement à toute personne souhaitant faire un tour à Boracay !

3 thoughts on “Philippines : Discovery Shores Boracay

  1. Pingback: Philippines : White Beach, Boracay | Le Repaire de la Renarde

  2. La plage a l’air splendide, l’hôtel délicieusement luxueux, mais je dois avouer que ce qui me fait le plus craquer, ce sont les animaux en serviettes;-). Ça me rappelle des souvenirs de chez toi lors de mon premier séjour à SH ^^.

    • J’avoue, les animaux en serviette, j’ai adoré. C’est la petite touche en plus, qui fait vraiment plaisir en rentrant le soir. Ce n’est pas la première fois que je vois ça, j’y avais déjà eu droit dans un resort en Indonésie, et c’est vraiment trop trop chou.

Laisser un commentaire