The Shanghai Comedy Club

Hier soir, ce fût soirée rire à gogo. Ce qui fait un bien fou en cette période au temps plutôt maussade. En effet, j’ai découvert le Shanghai Comedy Club et ses soirées Open-Mic.

Trouvez la porte coincée entre 2 boutiques de fringues, dans une petite ruelle de la concession. Prenez tout d’abord l’ascenseur jusqu’au 5e jusqu’au bar, puis montez encore d’un étage par l’escalier. Là, dans une petite salle avec une micro-scène, se réunissent deux fois par semaine une belle bande de comiques. La porte est ouverte à tous, que ce soit les spectateurs ou les comédiens. Les volontaires disposent de 5 mins pour faire leur show. 5 min, pour le meilleur et pour le pire. Car tous sont amateurs, et si certains sont vraiment très doués, d’autres le sont bien moins. Mais si les blagues ne volent pas toujours très haut, tous auront réussis à soutirer des rires du public, avec quelques perles tout de même dans le lot. J’aurai volontiers assisté à des spectacles plus complets de certains des comédiens présents.

Par contre, l’avantage d’une ville hétéroclite et multiculturelle comme Shanghai, c’est que les valeurs peuvent changer grandement d’une culture à une autre. source d’une grande richesse. Mais le désavantage d’une ville hétéroclite et multiculturelle comme Shanghai, c’est aussi que les valeurs peuvent changer grandement d’une culture à une autre. Du coup, tout est permis, et n’allez là-bas qu’avec un esprit grand ouvert. Blagues racistes, sexistes, pédophiles, blagues sur les juifs, les arabes, les chrétiens, les noirs, les blancs, les jaunes, les femmes, les hommes, les trans, nous avons eu droit à tout, et pas forcément des personnes attendues.  Ça a une certaine fraîcheur dans un environnement qui peut parfois devenir étouffant à force de bienséance, surtout lorsque c’est bien fait, avec délicatesse et légèreté, mais il vaut mieux ne pas se vexer facilement.

Bref, si vous vous trouvez désœuvrés un mardi ou dimanche soir, n’hésitez pas à aller y faire un tour, je suis sûre que vous passerez un bon moment. Par contre, attention, le mardi, la soirée en anglais suit la soirée chinoise. Ne soyez donc pas surpris si vous tombez sur des blagues en chinois, c’est juste la soirée chinoise qui traîne un peu en longueur. La version en anglais, plus compréhensible je suppose pour la plupart d’entre vous, ne devrais pas tarder à suivre.

2 thoughts on “The Shanghai Comedy Club

  1. C’est amusant comme concept. Shanghai n’était pas une ville que j’associais specialement au rire, à cause de son côté mouvement perpétuel. Mais peut être est-ce juste parce que la barrière de la langue est fortement imperméable pour moi.

    • J’avoue, je n’avais aucune idée de l’existence de ces séances de stand-up comedy avant qu’une amie m’y entraîne. Et c’était plutôt chouette. Mais heureusement que c’était en anglais. J’ai pu assister à la fin de la séance chinoise, et si j’ai bien compris tous les mots (ou presque – il m’a bien fallu une minute avant de comprendre qu’on parlait de tampax par exemple), je n’en avais pas toujours bien saisi l’humour.

Laisser un commentaire