Malaisie : Le Parc National de Bako – La flore

Après avoir visité le parc de Bako et découvert sa faune, il est temps de passer à la flore.

Les écosystèmes étant nombreux, la flore est elle-aussi très riche et diversifiée. Je n’en présenterai ici qu’une infime partie.

Les plantes carnivores

On peut trouver six types de plantes carnivores à urnes a Bako, dont certaines parmi les plus grandes existantes. On en trouve des plus ou moins grandes, des plus ou moins rondes, avec ou sans couvercles, situées au sol ou en hauteur. Elles sont surnommées « les tasses du singe ». En effet, après la pluie, elles se remplissent d’eau, et les singes peuvent s’en servir comme verre et boire dedans.

En voici un petit échantillon.

La plante à fourmis

Ce sont des plantes ayant développé une relation symbiotique avec les fourmis. La plante offre hébergement aux fourmis, les accueillant en son sein, tandis que ces dernières la protège et lui apportent des nutriments.

Ces plantes poussent en hauteur, sur des arbres, afin d’éviter les inondations.

Les Ibans (un peuple indigène) l’utilisent dans leur pharmacopée. Ils la font sécher, puis bouillir dans de l’eau. C’est apparemment bon pour les femmes qui viennent d’accoucher, et permet aussi de ralentir le cancer du sein.

Les malais quant à eux l’utilisent pour repousser les moustiques. En effet, lorsqu’on la brûle, elle produit plein de fumée et éloigne ainsi les insectes.

Selukai

L’écorce, lorsqu’elle brûle, produit aussi beaucoup de fumée et permet d’éloigner les moustiques. Notre guide de part jamais dans la nature sans son petit ballot d’écorce de Selukai.

L’arbre papier de verre

Ses feuilles, une fois séchées, ressemblent à du papier de verre, et peuvent être utilisés pour faire du polissage.

Laisser un commentaire