Un week-end à Tongli

Tongli de nuit

Profitant d’une visite de mon oncle à Shanghai, nous sommes partis en famille pour un petit week-end à Tongli (同里).

Tongli est une petite ville d’eau (encore), située non loin de Suzhou. Réputée pour ses canaux, elle est parfois surnommée la « Venise de l’Orient » (bon, à peu près toutes les petites bourgades à canaux dans le coin sont surnommées ainsi. Il faut dire que le delta du Yangtsé est propice à ce genre de villages). Son histoire remonte à plus de 1000 ans (dynastie Song), mais elle est surtout connue pour ses vestiges des dynasties Ming et Qing.

Nous sommes accueillis à l’arrivée dans le village par une place avec une belle scène dessus. Étant arrivés dans la soirée, il n’y a que quelques enfants qui y jouent, sous la surveillance de leurs parents. Mais nous découvriront le lendemain qu’elle est encore aujourd’hui utilisée, et que des spectacles y sont encore offerts, sous l’oeil attentif des touristes et des habitants du village. Mais il est tard, nous nous empressons donc de trouver notre hôtel, poser nos affaires, puis aller faire un tour dans le village et trouver un restaurant encore ouvert.

L’avantage de cette heure-ci, c’est qu’il n’y a pas trop de monde dans les rues, et nous pouvons nous balader tranquillement le long des canaux, admirer les magnifiques illuminations multicolores, comme savent si bien le faire les chinois, avant de nous attabler sur le bord de l’un de ces canaux pour dîner de produits locaux. La découverte de la soirée fût un légume qui pousse au fond des lacs de la région. Il est d’apparence plutôt normale, jusqu’à ce qu’on découvre en le mangeant qu’il est recouvert d’une espèce de gelée transparente, absolument invisible dans une soupe. Cela lui donne une consistance un peu bizarre, mais ce n’est pas mauvais du tout.

Après un dernier petit tour dans le village presque désert, et un dernier verre (chocolat chaud pour moi) dans un café/magasin de cartes postales, où nous en profitons pour écrire à toute la famille, nous rentrons à l’hôtel, où nous avons une chambre meublés de vieux meubles chinois.

Tongli de nuit

Tongli de nuit

Tongli de nuit

Tongli de nuit

Tongli de nuit

Tongli de nuit

Le lendemain, c’est parti pour une journée de visite. Déjà, nous remarquons qu’il y a bien plus de monde que la veille au soir, sachant que les bus de touristes ne sont pas encore tous arrivés. En nous dirigeant vers le premier jardin, nous passons devant la scène aperçue la veille, où des acteurs d’opéra chinois sont en pleine représentation, devant le regard fasciné de nombreuses personnes, et principalement des vieux habitants du village. Voici probablement l’un des avantages de vivre dans un village touristique : ils sont divertis gratuitement tous les jours (enfin, je suppose que le spectacle est régulier).

Scène d'opéra chinois à Tongli

Scène d'opéra chinois à Tongli

Après une petite pause pour observer le spectacle, et surtout, les spectateurs (j’avoue, j’ai trouvé le public beaucoup plus intéressant que le spectacle en lui-même), nous nous lançons dans la visite des nombreux sites touristiques présents dans le village. Pour ne pas allonger un billet qui s’annonce déjà bien conséquent, je détaillerais cela une prochaine fois.

Nous allons donc de jardin en maison, nous promenons le long des canaux, admirons le village. On se perd aussi de temps en temps, ce qui nous permet de découvrir des coins plus authentiques, et d’éviter la foule des touristes (foule devenue vraiment dense).

Pont à TongliCormorants

Vieille rue Tongli

Graffiti

Après de nombreuses découvertes, nous décidons de prendre un déjeuner bien mérité au « Salon de thé du jardin méridional » (南园茶社 – NanYuanChaShe). D’après le panneau explicatif à l’entrée de l’établissement, il s’agirait du plus vieux salon de thé encore en activité en Chine. Il daterait de 1898. Situé au point de rencontre entre 2 canaux, au niveau du débarcadère où étaient déchargées la plupart des marchandises, il était idéalement placé pour prospérer. C’est donc un grand salon de thé, qui fourmille encore d’activité aujourd’hui, mais plus grâce à l’affluence des touristes que des matelots et commerçants. Il a gardé sa décoration d’époque, ce qui nous donne vraiment l’impression de remonter dans le temps.

South Garden Tea House

South Garden Tea House

South Garden Tea House

Après un dernier tour dans la ville, et la visite de quelques sites supplémentaires, voilà déjà venu le temps de rentrer sur Shanghai.

Canaux TongliCanaux Tongli

9 thoughts on “Un week-end à Tongli

  1. Les cormorans sont des c ormorans pêcheurs ? Ou juste des cormorans qui étaient là par hasard ?
    (Il va vraiment falloir faire quelque chose pour les décorations nocturnes en Chine ! Non, tout colorer en vert bizarre, en bleu ou en rouge n’embellit pas ! Résistance !)

    • Des cormorans pêcheurs. Mais il fallait payer pour les voir à l’action. Ou se faire prendre en photo avec eux. Du coup, peut-être que je devrais plutôt appeler ça des cormorans mannequins.

  2. Pingback: Quelques sites à voir à Tongli | Le Repaire de la Renarde

  3. Pingback: Tongli : la faune (plus ou moins) locale | Le Repaire de la Renarde

  4. C’est sympa TongLi, j’aime beaucoup ta photo dans la cuisine du restaurant, les photos de nuit sont aussi intéressantes.

    Avec notre routard ou notre lonely, nous sommes de plus en plus nombreux à envahir ces lieux hier encore si paisible. En tant que touristes nous jouons un rôle très important dans les mutations actuelles et futures de tous ces « si charmants petits villages ».

    TongLi – La petite Venise des bords du YangZi : http://pierrecapoue-chine2012.blogspot.be/2013/01/cest-tres-officiellement-le-plus-beau.html

    • Merci. Je conseille toujours, lorsque c’est possible, de passer la nuit à Tongli, ou dans les autres petits villages du genre. L’ambiance est très différente de la journée, beaucoup plus calme et posée.
      Il est bien vrai que nous jouons un rôle très important dans les changements actuels de ces lieux. Mais j »espère qu’il existe un modèle de développement respectueux de ces lieux, et qui ne se contente pas de les transformer en vitrines d’un passé mis en scène.

  5. Pingback: Tongli : la faune (plus ou moins) locale » Le Repaire de la Renarde

  6. Pingback: Quelques sites à voir à Tongli » Le Repaire de la Renarde

Laisser un commentaire